Monsieur 6000 (Cahors)

 
Ils ont construit leur maison sur un champ de rimes. Une accumulation de mélodies folk-électroniques. Quelques murs porteurs de guitare électrique, et au centre un orateur qui a de la suite dans les idées. Une sorte de Gainsbourg adepte du parlé-chanté. On y trouve du Odezenne, et du spleen dans la démarche. C’était sans compter les rêves, un quelque chose de Gaël Faye.

L’artisan du son, c’est Dakota : pierre angulaire du projet, beatmaker de son état. Un pied dans le Lot, l’autre outre-atlantique, son plaisir est de tracer des plans de notes sur la comète. Travailleur méticuleux, compositeur atmosphérique, il transforme les clés de Sol en clés de voûtes antisismiques.

Ces compagnons de route composent avec l’amour et la révolte, décrivent un quotidien pour rencontrer les autres.


 

Voir le site